Blog / Des Jérémiens lancent un appel!

mercredi 20 janvier 2010 à 07:05


Exode vers la Grand Anse sur le bateau 3 Rivières

Nouvelles de Jérémie
De Johel Dominique
Professeur/Avocat/Consultant en
Droit et en Relations internationales
Mèt Johel Dominique
Pwofesè/Avoka/Konsiltan an
Dwa ak Relasyon Entènasyonal
Sitwayen Ayisyen nan Lavil Jeremi
Delege Gwoup Inisyativ la

Tel : 34 60 58 55
36 81 09 34

Bonjour, Bonsoir,

Ce dimanche 16 janvier 2010, le bateau trois Rivières est rentré à Jérémie avec sa cargaison de plus de 1500 de nos compatriotes grand-anselais en provenance de Port-au-Prince. Ils ont été transportés gracieusement par Monsieur Roger Rouzier.

Pour le moment les camions les acheminent les rescapés vers leurs communes respectives. Plusieurs dizaines de blessés reçoivent actuellement des soins à l’Hôpital Saint Antoine de Jérémie. Tous les médecins et infirmiers ont été réquisitionnés. Les médecins cubains sont venus en renfort. Le personnel médical de la MINUSTAH est disponible en cas d’ultime nécessité.

Un rapport devra être acheminé incessamment sur la levée de fonds à Jérémie. Pour le moment les chiffres dont nous disposons font état pour les deux jours de la levée de fond à Jérémie de 68298,50 gourdes collectées et de 53 380 gourdes dépensées, soit une balance de 15 918,50.

Or, nous avons besoin :

- D’approvisionner le bateau Trois Rivières de carburant pour ses prochains voyages

- De nous procurer du carburant pour acheminer les rescapés vers leurs familles

- D’alimenter le Centre d’hébergement en nourriture et en eau ;

- De couvrir plusieurs autres dépenses que nécessite cette opération de secours.

Pour ce qui concerne le support de la diaspora, nous avons jusqu’ici, les promesses suivantes :

- 100 $ de Francis Hilaire

- 50 $ de Jean Richard Joseph

- 200 $ de Marc Arthur Jean Louis

- 5000 Gdes de François Chavenet

Nous avons plusieurs autres promesses !, notamment de

- Gaetjeens Louis

- Kettlie Louis

- Jomanas Eustache

Pour le moment nous pensons qu’il est important pour nous d’agir au plus vite. A Port-au-Prince l’aide abonde et ne parvient pas aux victimes en raison notamment des difficultés d’accès. Notre but est de permettre aux grand-anselais en difficulté de retourner dans leurs communes.

Toutes les institutions et associations de la ville continuent à travailler en parfaite symbiose pour accueillir les sinistrés.

Le comité réitère auprès de vous la même demande de support en faveur des sinistrés. Ceux qui sont à l’étranger, prenez l’attache de Marc Arthur Jean-Louis, de Grégoire Accluche…

IL NOUS FAUT AGIR VITE ! C’EST UN DEVOIR DE CITOYEN !


Commente

Tu dois te connecter pour poster un commentaire. Si tu n'as pas encore de compte, inscris-toi tout de suite !
Ta note : 0
pas de note